Vers un renforcement des mesures sanitaires? «Il y a plus de 6.000 infections par jour, c’est beaucoup», s’inquiète Vandenbroucke

Vers un renforcement des mesures sanitaires? «Il y a plus de 6.000 infections par jour, c’est beaucoup», s’inquiète Vandenbroucke
Belga / H. Dure

Alors que les cas de Covid-19 ne cessent d’augmenter, le ministre de la Santé a insisté sur le fait que des mesures doivent être prises rapidement.

Frank Vandenbroucke a insisté sur l’importance du port du masque : « Il y a beaucoup de virus qui circulent aujourd’hui. Nous avons maintenant entre 6.000 et 7.000 nouvelles infections chaque jour, ce qui est beaucoup. Nous devons donc être plus prudents. Par exemple, nous devons recommencer à utiliser le masque buccal. Je n’attendrais même pas les décisions des politiciens. Je suis allé à la boulangerie ce matin avec mon masque buccal, ce qui est un moyen très simple d’assurer un peu plus de sécurité », a-t-il déclaré.

S’il estime que le masque doit rester obligatoire dans les commerces et transports en commun, pour le ministre, cela n’est pas indispensable dans la restauration : « Il faut prévoir une très bonne ventilation ».

Une vie « plus facile » pour les vaccinés

Dans son entretien avec VTM, Frank Vandenbroucke a précisé qu’aucun nouveau confinement n’était en vue : « Il n’y a absolument aucun confinement à venir. Sans les vaccins, nous aurions été dans une catastrophe totale aujourd’hui, mais heureusement, de nombreuses personnes ont déjà été vaccinées ». Quant à l’idée d’une troisième dose de vaccin généralisée, le ministre dit attendre l’avis du Conseil supérieur de la Santé.

Le ministre de la Santé a également évoqué le Covid Safe Ticket, qui selon lui, rend la vie beaucoup plus simple : « Je n’ai aucun problème à ce que les personnes vaccinées puissent se déplacer librement avec le CST et se rendre à toutes sortes d’activités, où les non-vaccinés ne pourront le faire que s’ils peuvent présenter un test négatif. Ils devront payer pour ce test. Ceux qui sont vaccinés auront une vie plus facile, plus sûre et plus libre ».

Un kern lundi

Dimanche, le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé une réunion du comité ministériel restreint (« kern »). Celle-ci visera probablement à « regénéraliser » à l’ensemble de la Belgique des mesures qui avaient été maintenues en Wallonie et à Bruxelles, concernant le port du masque ou le télétravail, a commenté le vice-Premier ministre PS Pierre-Yves Dermagne.

Cette réunion n’a rien d’exceptionnel, dans le cadre de la préparation d’un comité de concertation tel qu’il est programmé pour vendredi, a fait observer M. Dermagne, sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi).

Il qualifie la situation sanitaire de « préoccupante », nécessitant la prise de mesures complémentaires. Mais il n’est pas question de refermer certains secteurs de l’économie, a-t-il confirmé. Les ministres parleront de port du masque dans les espaces publics et les commerces, ainsi que de télétravail. « Ce sont des mesures qui existent en Wallonie et à Bruxelles et qui vont sans doute devoir être regénéralisées sur l’ensemble du territoire ».