Vers des mesures sanitaires différentes pour la rentrée scolaire entre le nord et le sud du pays?

Vers des mesures sanitaires différentes pour la rentrée scolaire entre le nord et le sud du pays?
Belga / H. Kaghat

À trois semaines de la rentrée des classes, l’ambition est toujours une rentrée à 100 % en présentiel. Impossible d’en dire plus, puisqu’une série de réunions sont planifiées la semaine prochaine entre les ministres concernés, les experts et les acteurs de l’enseignement. En fait, le grand enjeu est celui de la vaccination des jeunes. Les chiffres sont encourageants, mais pas partout, rapporte Sudinfo.

À l’instar de ce qui se passe chez les adultes, la Flandre fait fort : plus de 66 % de jeunes Flamands, entre 12 et 17 ans, ont déjà eu une première dose et devraient donc être complètement vaccinés (ou quasiment) le jour de la rentrée. En Wallonie, on en est à un jeune sur deux… Mais seulement à 18 % à Bruxelles qui est décidément toujours bien à la traîne. Si l’on monte chez les 18/34 ans, la tendance est identique : 81,6 % de vaccinés (au moins une dose) en Flandre, 68,5 en Wallonie et seulement 37,6 % à Bruxelles.

Beaucoup de questions

Au point que certains se demandent si le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts (N-VA), ne va pas demander des mesures différentes entre le Nord et le Sud, alors que l’on a toujours tenté jusqu’ici de les harmoniser entre les Régions. Ce qui semble très compliqué à réaliser dans la vie quotidienne (ouvrir les discothèques uniquement en Flandre, par exemple, y attirera des fêtards des autres régions) n’est sans doute pas la même « prise de tête » en matière scolaire…

Cela pourrait-il concerner le port du masque ? Si personne ne doute (pour l’instant) d’un retour de tous les élèves à l’école, il semble plus compliqué de parier sur une rentrée sans port du masque. C’est en tout cas ce que l’on entend en coulisses dans l’enseignement supérieur… Surtout à Bruxelles, voire en Wallonie ?