Une rentrée en 100% présentiel mais masquée dans l’enseignement supérieur

Une rentrée en 100% présentiel mais masquée dans l’enseignement supérieur
Belga / J.L. Flemal

Le port du masque sera, à ce stade, requis dans les espaces intérieurs. Une attention particulière devra être portée à l’aération des locaux. Les conférences seront autorisées selon les mêmes règles que les cours, et les bibliothèques seront également accessibles à 100 % de leur capacité, confirme la ministre dans un communiqué.

Les stages seront réalisés dans le respect des modalités et des règles sanitaires d’application dans le secteur de l’activité. Les activités étudiantes (sport, folklore) et la fréquentation des restaurants au sein des établissements seront, elles, soumises aux protocoles sectoriels correspondants (sports, événements, Horeca), et dans le respect des règles régionales en vigueur.

Fin d’une situation difficile à vivre

« Le retour des étudiants sur les campus est une excellente nouvelle. Même si l’enseignement à distance n’a pas eu d’incidence sur le taux de réussite, on sait que la situation a été difficile à vivre psychologiquement pour de nombreux jeunes. Une année dans le supérieur, ce n’est pas que la réussite chiffrée, ce sont des rencontres avec ses pairs, avec les professeurs », souligne Valérie Glatigny.

La présence des étudiants sur les campus doit en outre pouvoir bénéficier aux campagnes de vaccinations organisées par les Régions, plaide la ministre.

Une évaluation des modalités, y compris le port du masque, sera effectuée 15 jours après la rentrée académique.