Une nouvelle plateforme pour faciliter le rayonnement des sportifs francophones

Une nouvelle plateforme pour faciliter le rayonnement des sportifs francophones
Pierre Costabadie/Icon Sport

Afin de faciliter la recherche de sponsoring, souvent très difficile, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé d’accompagner les sportifs dans cette recherche de partenaires. La ministre des Sports Valérie Glatigny souhaite ainsi mettre sur pied une plateforme afin de mettre en relation les sportifs francophones de haut niveau et les entreprises à la recherche de visibilité.

« En réalité, l’idée est venue du cavalier Jérôme Guéry, qui était dans l’équipe qui a ramené le bronze de Tokyo », précise la ministre. « Nous soutenons déjà directement beaucoup de sportifs. Mais nous nous sommes rendu compte que nous pouvions sans doute faire mieux avec davantage de soutien du secteur privé. Nous avons donc regardé ce qui se faisait à l’étranger et en Flandre, où le sponsoring des entreprises privées est plus important. »

Un duo de sportifs

Un appel d’offres vient d’être lancé et un budget de 200.000 euros a été débloqué pour la création de la plateforme. Celle-ci reprendra un descriptif de tous les sportifs. Et pour éviter que les plus grands noms n’accaparent pas toute l’attention, un système de parrainage est envisagé. « L’idée serait de former des duos de sportifs avec un athlète plus connu et un jeune prometteur afin qu’il puisse profiter de la notoriété du premier. »

La plateforme pourrait déjà être opérationnelle pour la fin de l’année.