Une maison close contrainte de fermer ses portes: «Six dames ne portaient pas de masque buccal»

Une maison close contrainte de fermer ses portes: «Six dames ne portaient pas de masque buccal»
Ph. Pixabay

Le sex club Play Bunnies, situé dans la Molenaarstraat à Ekeren, doit rester fermé pendant trois semaines, jusqu’au dimanche 22 août, en raison de plusieurs infractions. Les prostituées présentes ne portaient pas de masque buccal et aucun gel hydroalcoolique n’était fourni. La décision a été prise par le bourgmestre d’Anvers Bart De Wever.

« La police a trouvé six dames qui ne portaient pas de masque buccal »

La police d’Anvers a effectué un premier contrôle de l’établissement le 28 juin, comme l’explique Johan Vermant, porte-parole du nationaliste Bart De Wever : « La police a trouvé six dames qui ne portaient pas de masque buccal. »

Les masques étaient enfermés dans un placard

Un deuxième contrôle a été effectué deux semaines plus tard, et aucune amélioration n’a été constatée par les autorités. Les agents sur place ont posé des questions à ce sujet aux employés présents sur place, et ceux-ci ont montré qu’il y avait des masques sur place, mais dans un placard fermé. « Dans deux des chambres, il n’y avait ni mouchoirs, ni poubelle, ni masques buccaux », poursuite M. Vermant, qui déplore aussi l’absence de gel hydroalcoolique.

Fermé pour trois semaines

Devant le non-respect des consignes sanitaires à deux reprises, la police a donc décidé de la fermeture de l’établissement pour trois semaines. Par ailleurs, l’établissement ne respectait pas non plus certaines règles en vigueur dans le règlement communal : « La personne réellement responsable n’était pas présente pendant les heures d’ouverture. En outre, les espaces liés au monde des travailleurs du sexe ne peuvent être utilisés comme logement, hébergement ou lieu de séjour. »