Une large majorité des personnes vaccinées favorable à l’obligation vaccinale pour les soignants

Une large majorité des personnes vaccinées favorable à l’obligation vaccinale pour les soignants
Ph. dpa

La publication de ces résultats intervient quelques jours après l’annonce faite par la France et la Grèce d’imposer la vaccination contre le coronavirus à leur personnel soignant. « Chez nous, l’Académie royale de Médecine a émis un avis identique », indique le spécialiste de l’étude des vaccins à l’Université d’Anvers Pierre Van Damme. « Tôt ou tard, la question s’invitera également sur la table de nos décideurs politiques. »

Les résultats de l’enquête, menée mardi auprès de 14.000 personnes, sont limpides : 85,1 % des répondants affirment être 100 % favorables ou plutôt favorables à la vaccination obligatoire pour les soignants, tandis que 8,4 % s’y opposent.

Certains groupes montrent davantage de réticence. Ainsi, 13,6 % des sondés entre 18 et 35 ans se disent contre l’obligation vaccinale pour les soignants. Chez les participants « plutôt en difficulté financière », 14,6 % cochent cette case. Une proportion qui grimpe à 23,1 % chez les sondés déclarant être « en difficulté financière ». Enfin, 70 % des sondés non vaccinés sont opposés à la vaccination obligatoire pour les soignants.

Parmi les participants, 1.242 travaillent dans les soins de santé. Leur opinion s’inscrit en ligne avec celle de la population générale : 83 % d’entre eux se déclarent favorables à l’obligation vaccinale.