Une jeune louve écrasée sur une route limbourgeoise

Une jeune louve écrasée sur une route limbourgeoise
Ph. Facebook

Le corps sans vie de la louve a été retrouvé ce mardi matin, entre Peer et Oudsbergen. Il s’agirait de l’un des cinq louveteaux nés cette année en Belgique. Le corps a été récupéré par le centre d’accueil pour animaux Natuurhulpcentrum.

« Nous avons encore une belle nature dans le Limbourg, où beaucoup d’espèces spectaculaires se sentent chez elles, à l’image du loup, installé dans notre province depuis plusieurs années », note l’association. « Le loup écrasé nous montre clairement qu’il y a encore beaucoup à faire pour améliorer notre infrastructure routière et éviter autant que possible pareils incidents tragiques. »

Pas la première victime du trafic

Très mobiles, les loups risquent régulièrement d’être confrontés au trafic. « Il est possible que ce soit l’un des plus jeunes louveteaux, qui ont peu d’expérience du trafic dense », note Jeroen Denaeghel, porte-parole de l’Agence pour la Nature et les Forêts.

Cet accident n’est pas le premier dans la région. Début octobre, un louveteau femelle avait été retrouvé écrasé à Hechtel-Eksel. Il s’agissait de l’un des quatre petits de Noëlla et August. Ces louveteaux, nés en mai 2020, constituaient la première portée de loups dans notre pays depuis 150 ans.