Une Belge de 19 ans droguée lors de «Ostend Beach»: «C’était mon premier festival en deux ans…»

Une Belge de 19 ans droguée lors de «Ostend Beach»: «C’était mon premier festival en deux ans…»
Ph. Instagram

Le temps était mauvais ce week-end, mais ce n’est pas ça qui devait empêcher Malak Benlakkhdar, une jeune Ostendaise de 19 ans, de faire la fête au festival Ostend Beach. En tout cas, elle se sentait prête à enfin pouvoir s’éclater, après des mois sans festival : « Enfin, c’était mon premier festival en deux ans », a raconté la jeune femme au Krant Van West-Vlaanderen. « On était en VIP, c’était super. À boire, à manger, rencontrer des nouvelles personnes, tout ce qu’un festival doit avoir ».

Sauf que si l’histoire de Malak fait aujourd’hui le tour des médias flamands, c’est parce que ce moment de fête a tourné à la catastrophe pour la jeune femme. Sans le savoir, alors qu’elle s’apprêtait à retourner sur la piste de danse, Malak s’est soudainement sentie faible : « Quand je suis revenue des toilettes, j’ai senti mes jambes qui devenaient molles et je me suis effondrée ». Soutenue par des amis, Malak « était complètement dans les vapes », comme le relaient nos confrères de Sudinfo : « Je ne savais rien dire et je ne comprenais pas ce qu’on me disait ».

De la drogue dans son verre

Emmenée d’urgence à l’hôpital, la jeune femme y a finalement passé la nuit. Selon un urgentiste, tout porte à croire que quelqu’un ait tenté de la droguer en glissant discrètement une gélule de « drogue du violeur » dans son verre. « Évidemment que je suis choquée, on n’imagine pas un truc comme ça. Je m’étais imaginée mon premier festival depuis longtemps autrement. Ce qui devait être une super-soirée a tourné au cauchemar ».

La police et l’organisateur regrettent l’incident et assurent ne pas être au courant d’un tel problème lors du festival.