Un visiteur probablement à l’origine du foyer détecté dans une maison de repos à Zaventem

Un visiteur probablement à l’origine du foyer détecté dans une maison de repos à Zaventem
Belga / B. Doppagne

« La personne en question était asymptomatique. Elle avait visité la maison de soins quelques jours avant d’effectuer un test, positif », explique la porte de l’agence Ria Vandenreyt.

« La première contamination – le contact du visiteur – est survenue lors de la première moitié du mois de juillet », poursuit-elle. « Les contacts à haut risque du premier résident infecté ont été immédiatement placés en quarantaine et testés. « Le département touché accueille des personnes atteintes de démence, ce qui rend difficile la mise en quarantaine. Lorsqu’il est apparu qu’il y avait plusieurs contaminations, l’établissement a généralisé les tests et l’isolement. »

« Des résultats négatifs »

Au total, 21 résidents et sept membres du personnel ont été infectés. « Tout le monde a été testé à nouveau mardi, avec des résultats négatifs. Si la situation reste la même mardi prochain, les mesures de précaution seront probablement levées », précise Ria Vandenreyt. Entre-temps, les recherches se poursuivent pour confirmer l’origine du foyer.

« Il s’agit d’un cas exceptionnel », ajoute encore Ria Vandereyt. « En ce moment, neuf foyers ont été détectés dans des maisons de repos et de soins (en Flandre), dont quatre avec plus de cinq résidents infectés. »

Sur les neuf foyers recensés, 13 résidents sont décédés, dont sept à Zaventem.