Un médecin wallon a encodé quelque 2.000 fausses vaccinations

Un médecin wallon a encodé quelque 2.000 fausses vaccinations
Belga / E. Lalmand

D’après Christie Morreale, l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AVIQ) a constaté une anomalie dans l’encodage des vaccinations par le même médecin à la fois dans le temps et les lieux. La personne concernée encodait « dans tous les coins de Wallonie » et « peut-être aussi en dehors ». Les ministres compétents des autres entités (bruxelloise, flamande et fédérale) ont été informés.

La Justice a aussitôt été saisie. La personne concernée fera l’objet de poursuites pour faux et usage de faux. « L’AVIQ continue d’investiguer d’autres situations. C’est une rupture de confiance vis-à-vis des gens qui se sentent en sécurité et une situation qui met en danger la vie des gens », a commenté la ministre.

Toujours selon Mme Morreale, dans l’attente des suites judiciaires du dossier, le médecin concerné a été privé de la possibilité de délivrer des certificats de vaccination. « Il est important de montrer que lorsqu’il y a irrégularité, le CST est invalidé et il y a des poursuites », a-t-elle conclu.