Un deuxième cas de variole du singe détecté en Belgique

Un deuxième cas de variole du singe détecté en Belgique
Ph. Twitter

Un deuxième cas de contamination au virus de la variole du singe a été détecté en Belgique, a indiqué Marc Van Ranst sur Twitter : « Si vous présentez de telles lésions, prévenez votre médecin », a-t-il écrit.

Le deuxième cas a été détecté à Louvain sur un échantillon prélevé sur un homme du Brabant flamand.

Plusieurs infections ont été détectées ces derniers jours au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, au Canada et aux Etats-Unis.

Une quarantaine à effectuer

Hier dans la soirée, un premier cas avait été recensé du côté d’anvers. Il a été demandé au patient de se mettre en quarantaine. Son partenaire présente également des symptômes, mais l’infection n’a, pour l’instant, pas été confirmée.

« Sur la base des données actuelles, la probabilité que le virus se propage dans la population semble faible », a déclaré l’IMT, qui assure suivre de près le cours des événements.

Des discussions à venir

Les autorités se réuniront aujourd’hui vers midi pour discuter d’une approche belge contre la propagation du virus, a indiqué l’Agence sanitaire flamande.

Les symptômes de la variole du singe sont semblables à ceux de la grippe accompagnés d’une éruption cutanée sur le visage et d’autres parties du corps.