Un criminologue estime que Jürgen Conings se croit dans un film

Un criminologue estime que Jürgen Conings se croit dans un film
Ph. Belga

Jurgen Conings est toujours activement recherché en Flandre, dans la province du Limbourg. Après le ratissage infructueux mené dans l’immense parc national de la Haute Campine, les recherches s’orientent à présent dans l’entourage du fugitif. Plusieurs perquisitions ont été menées, dans les milieux d’extrême droite notamment. Interpol a aussi lancé un avis de recherche dans le monde entier.

Au cœur de l’actualité, le militaire de 46 ans avait programmé toute sa cavale, laissant même une lettre à sa compagne. Pour Michaël Dantinne, criminologue à l’ULG, on peut même employer le terme « scénarisation » : il s’explique dans les colonnes de RTL. « Le fait d’envoyer ces lettres d’adieu, de clamer son amour à sa compagne, de prendre le soin de dire ‘j’ai nettoyé la maison pour ne pas que l’on trouve des choses qui t’incriminent’, d’avoir déposé ses décorations militaires sur la tombe de ses parents défunts, il y a une forme de scénarisation qui n’est pas loin de rappeler ce que l’on a vu dans certains films », explique le spécialiste. « On est face à quelqu’un qui a muri et réfléchi son projet. On doit se poser la question : ‘Jusqu’où a-t-il réfléchi ? Jusqu’où a-t-il été capable de créer de fausses pistes ? L’acteur principal de ce film c’est lui. Cet effet-là est rencontré puisque tous les projecteurs sont braqués sur lui. Il est donc en ce moment le héros du film qu’il est en train d’écrire », ajoute-t-il.

Le criminologue explique que Jurgen Conings a imaginé tout un scénario, comme au cinéma. « La question est de savoir si c’est quelque chose de minutieusement préparé avec des fausses pistes et autres, se plaisant à balader les services de sécurité. Ou avait-il un scénario bien rodé qui s’est heurté à une impossibilité de le concrétiser ? C’est difficile à dire pour l’instant. On n’est pas face à quelqu’un de totalement impulsif qui serait irrationnel. La meilleure preuve, c’est que si ça avait été un profil tel que celui-ci, on l’aurait déjà retrouvé », analyse Michaël Dantinne.