Un Belge retrouvé décapité à Madagascar, sa compagne interpellée par la police

Un Belge retrouvé décapité à Madagascar, sa compagne interpellée par la police
Ph. Unsplash

Samedi, un corps sans tête a été découvert sous un pont à Ampamatanana Amborovy. Au début, la presse locale parlait du corps d’un Suisse mais, selon « Newsmada », un site d’informations de Madagascar qui a donné des précisions ce mardi, il s’agit en fait d’un Belge qui porte le nom de Richard Spoiden. Il a été récemment identifié selon les enquêteurs de la police judiciaire de Mahajanga, indique Sudinfo.

Ceux-ci ont pu remonter à six personnes qui seraient responsables de la mort de Richard Spoiden. Il y a notamment la compagne du Belge, son gardien ainsi que ses beaux-parents.

Une disparition non-signalée

Selon « Newsmada », c’est la confession d’un voisin, voici quelques jours, qui a permis de résoudre l’affaire. Six personnes portant une cagoule auraient pris d’assaut la villa où habitait le Belge. Il était aux alentours de 3 heures du matin, le 27 septembre. C’est ce voisin qui, après avoir témoigné, a pu identifier le corps de la personne retrouvée samedi dernier.

Une fois la victime identifiée, la police a débarqué à la « Villa Mohamed », le nom de la maison du Belge. Ils ont interpellé ses occupants qui n’avaient pas signalé la disparition du sexagénaire.

Le média malgache précise que le corps dénudé avait été retrouvé dans un canal et qu’il était déjà en état de décomposition avancée.