Trains de nuit, scène fonctionnant à l’énergie verte, recyclage des gobelets: Werchter veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Trains de nuit, scène fonctionnant à l’énergie verte, recyclage des gobelets: Werchter veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Les trois gros festivals de rock à Werchter – Rock Werchter, TW Classic et Werchter Boutique – entendent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de moitié d’ici 2030, selon un communiqué publié mardi par l’organisation. Les festivals proposent plusieurs mesures pour atteindre cet objectif.

Deux trains de nuit après chaque journée

La mise en place de trains de nuits pour Rock Werchter constitue ainsi une mesure importante bien que les utilisateurs pouvaient déjà utiliser cette option en 2019. Deux trains de nuit démarreront de la gare de Louvain après chaque journée de festival. L’un d’eux ira vers Malines/Anvers et l’autre vers Bruxelles/Gand-Saint-Pierre. Le train de nuit coûtera dans tous les cas 12 euros et le trajet en bus De Lijn reliant le site du festival à la gare de Louvain sera inclus dans le prix.

Les détenteurs de billets pour Rock Werchter pourront toujours aussi emprunter gratuitement le train tant à l’aller qu’au retour à l’exception de ceux qui veulent prendre le train de nuit. Quant aux festivaliers de TW Classic et Werchter Boutique, ils devront s’acquitter d’une contribution financière.

Une boisson après 15 gobelets ou bouteilles ramassés

Les festivals de Werchter promettent aussi un bon pour une boisson à toute personne qui collectera 15 gobelets ou bouteilles sur le site. Ce bon n’était offert qu’à partir de 20 gobelets ou bouteilles jusqu’à présent.

Une scène qui fonctionnera à l’énergie verte

The Slope, l’une des quatre scènes de Rock Werchter, fonctionnera également entièrement à l’énergie verte fournie par la plateforme Bolt. Cette plateforme a pour particularité d’être un lieu de mise en relation entre les producteurs et les consommateurs d’énergie verte. Pour les autres scènes approvisionnées en énergie, l’usage de générateurs diesel sera encore nécessaire même s’ils seront « moins nombreux que jamais », selon les organisateurs.