Telenet, Orange et trois fonds en lice pour racheter VOO

Belga / S. Kip
Belga / S. Kip - Belga / S. Kip

Déjà candidats lors de la première vente avortée, les deux opérateurs télécom précités voient dans cette opération une opportunité stratégique quasi unique pour étendre leurs positions sur le territoire et en particulier dans le sud du pays.

Trois fonds d’investissement ont également été retenus par le management de Nethys pour participer au deuxième tour, dont le fonds américain Warburg Pincus. « Il s’agit de fonds, soit spécialisés dans le monde des télécoms, soit avec des moyens financiers importants », rapporte un acteur du dossier. Un absent est aussi à noter avec la disparition du fonds américain Providence, acquéreur malheureux de VOO avant que l’opération soit annulée suite à divers recours judiciaires.

La vente de 50 % ou 75 % de l’opérateur devrait valoriser VOO à 1,4 milliard €, soit 200 millions de plus que la valorisation dégagée lors de l’opération avortée de vente l’an dernier.