«Sauf mauvaise surprise, nous devrions avoir une rentrée sans masque», confirme Yves Van Laethem

«Sauf mauvaise surprise, nous devrions avoir une rentrée sans masque», confirme Yves Van Laethem
Belga / K. Desplenter

Si le beau temps permet en partie d’expliquer la baisse des contaminations, c’est avant tout la vaccination, en bonne voie en Belgique, et le respect des mesures sanitaires qui jouent un rôle majeur dans l’amélioration de la situation.

Il convient toutefois de rester prudent. «Le variant indien est en augmentation dans notre pays et le seul moyen de lutter contre lui c’est la vaccination», précise le virologue. «Je pense que si ce variant n’était pas présent, on pourrait être beaucoup plus à notre aise. Nous ne sommes pas inquiets, mais nous sommes préoccupés par ce variant delta. Je pense qu’en son absence la situation serait beaucoup plus simple».