À quoi ressemblera notre assiette demain? Le festival «Alimenterre» revient pour repenser notre alimentation

À quoi ressemblera notre assiette demain? Le festival «Alimenterre» revient pour repenser notre alimentation

Dès ce mardi et jusqu’au 17 septembre, le festival « Alimenterre », organisé par l’ONG SOS Faim, revient pour sa 14e édition à Bruxelles et en Wallonie. Au programme : projections de documentaires et courts-métrages, débats, ateliers, concerts… Dans un contexte d’urgence climatique, ce seront autant de moments d’échanges pour questionner les enjeux fondamentaux de l’alimentation et de l’agriculture.

Cette année, grâce à une collaboration avec le BIFFF (Brussels International Fantastic Film Festival), la programmation s’ouvre à la science-fiction : une autre façon de penser l’après et de stimuler nos imaginaires. Car « Alimenterre », c’est aussi cela : creuser les alternatives et les pistes d’actions pour accélérer la transition agroécologique.

Coups de cœur

Cette année, huit films sont en compétition. Parmi eux, « ZUT – Zones Urgentes À Transformer », un documentaire belge de François de Saint-Georges, consacré à la lutte contre les pesticides. Citons aussi « La Restanza », le documentaire belgo-italien d’Alessandra Coppola qui suit de jeunes Italiens déterminés à lier leur vie à la terre pour faire revivre leur campagne.

Enfin, le coup de cœur du parrain de cette édition Félicien Bogaerts va pour ‘Composer les Mondes’, un documentaire d’Eliza Levy consacré à la pensée de l’anthropologue Philippe Descola.

Ancrage local

Puisque la transition écologique, résiliente et solidaire se joue aussi bien au coin de la rue qu’aux quatre coins du monde, « Alimenterre » s’unit, pour la deuxième année, au festival « ». Celui-ci aura lieu, quant à lui, du 15 au 25 septembre sur l’ensemble du territoire bruxellois. Il s’ouvrira ce jeudi avec une soirée festive, précédée d’un débat consacré aux conséquences de la guerre en Ukraine sur la crise alimentaire.