Qu’est-ce que la «shrinkflation», cette stratégie des marques pour nous faire payer plus cher?

Qu’est-ce que la «shrinkflation», cette stratégie des marques pour nous faire payer plus cher?

Le paquet de gâteaux que vous venez d’acheter semble contenir moins de gâteaux que d’habitude ? Si ce n’est pas la première fois que vous faites ce constat étrange, plus de doute : vous êtes victime de « shrinkflation ».

=> Que signifie ce mot ?

Ce mot-valise anglophone, issu du verbe « shrink » (pour «  réduire ») et du mot «  inflation », désigne une technique marketing dans le viseur des associations de défense des consommateurs depuis une dizaine d’années, mais qui ressort particulièrement ces derniers temps, alors que les prix des denrées alimentaires ne cessent d’augmenter.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont en effet de plus en plus nombreux à dénoncer ces pratiques, appliquées sur les produits dans les supermarchés. Paquets de chips plus petits, flacons de parfum au litrage réduit… Les contenants perdent en volume mais coûtent toujours aussi cher, si ce n’est plus !

=> Qui la pratique ?

Mais la « shrinkflation » s’illustre au-delà des rayons des supermarchés  : elle est aussi pratiquée au restaurant, comme l’a démontré une étude publiée en juillet dernier réalisée par la plateforme de recommandation touristique Yelp et selon laquelle les recherches associées au mot « shrinkflation » sont en nette augmentation.

Une pratique malvenue, surtout quand les citoyens sont de plus en plus nombreux à se serrer la ceinture pour boucler leurs fins de mois. L’Europe est en effet confrontée à un niveau record d’inflation. Selon des chiffres de l’institut Eurostat, le taux d’inflation annuel de la zone euro a grimpé de 8,6 % en juin 2022, contre 8,1 % en mai 2022.