Quelle est la température idéale pour chauffer votre maison?

Quelle est la température idéale pour chauffer votre maison?
Pixabay

Après des journées chaudes et ensoleillées en octobre et au début du mois de novembre, le froid s’installe peu à peu en Belgique. Les premières gelées nocturnes ont eu lieu et les températures commencent à descendre.

Il est temps de se chauffer

Dans un contexte de sobriété et de crise énergétique, où les prix du gaz et de l’électricité restent encore très élevés, de nombreux citoyens ont essayé de repousser le plus possible le moment où ils rallumaient leur chauffage. Et si vous ne l’avez pas encore fait et que la température commence à baisser dans votre pièce de vie, le moment est peut-être venu de chauffer.

Un impact sur la santé mentale

Une étude qui vient d’être publiée dans la revue scientifique Social Science and Medicine met en garde contre les dangers d’avoir une température trop basse à l’intérieur des maisons. En effet, cela aurait un impact psychologique non négligeable.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données d’une enquête réalisée en Grande-Bretagne après de 40.000 ménages, soit près de 100.000 personnes. Ils ont constaté que le fait de vivre dans un logement froid et peu chauffé avait des conséquences importantes sur la santé mentale.

Stress et pression financière

« Pour beaucoup, les coûts de chauffage sont une source de stress et de pression financière. Le fait de ne pas pouvoir chauffer confortablement sa maison et sa famille réduit le sentiment de contrôle et d’autonomie sur son environnement. Les personnes qui ne sont pas en mesure de chauffer leur maison adoptent souvent des mécanismes d’adaptation qui limitent la socialisation – par exemple, ne pas inviter d’amis et se coucher tôt pour rester au chaud. Et beaucoup de gens sont tout simplement épuisés par le fait de passer un hiver entier dans un froid inconfortable », expliquent les autrices de l’étude.

Mais quelle est la température minimale à maintenir pour préserver sa santé mentale ? Selon cette étude britannique, il ne faudra pas descendre sur la barre des 19ºC.