Quand faut-il changer son contrat d’énergie?

Quand faut-il changer son contrat d’énergie?
Belga

Les mois passent et un nombre toujours plus grand de Belges qui avaient un contrat d’énergie fixe se retrouve avec un contrat variable. Ils sont désormais plus de 50 % à être en contrat variable. Ils découvrent alors la nouvelle réalité du marché et des prix particulièrement élevés.

Les prix repartent à la hausse

La situation actuelle est cependant meilleure qu’à la rentrée. Néanmoins, cela risque de ne pas durer. En octobre, il fallait compter en moyenne près de 6.000 € par an pour une facture de gaz et d’électricité pour un ménage. En novembre, la situation s’est améliorée. Le prix moyen annuel d’un nouveau contrat d’énergie était de 4.817 € (2.815 € pour le gaz et 2.002 € pour l’électricité).

Néanmoins, avec les températures glaciales de ce début du mois de décembre, les prix sont en train de repartir à la hausse. Et vu les prévisions météo des prochaines semaines, cela ne devrait pas s’améliorer, au contraire.

Quelle attitude adopter ?

Désormais, les contrats variables prennent comme référence soit le mois, soit le trimestre précédent. Si la tendance actuelle se confirme, il faut donc s’attendre à une nouvelle augmentation de prix en janvier 2023. Mieux vaut donc ne pas attendre pour changer de fournisseurs et pour comparer les prix. Faut-il choisir un contrat variable mensuel ou trimestriel ? Là encore, il faut comparer les offres. Mais avec les prix qui repartent à la hausse en décembre et a priori en janvier, mieux vaut sans doute opter pour un contrat « trimestriel ».

Quelle est la différence entre un contrat variable mensuel et un trimestriel ?

La CREG explique sur son site qu’un tarif variable mensuel est indexé chaque mois, c’est-à-dire qu’il est recalculé en fonction de l’évolution du marché. Cela implique que 12 fois par an, au premier du mois, vous êtes soumis à une nouvelle carte tarifaire.

Un tarif variable trimestriel fonctionne de façon similaire, à ceci près que ce n’est pas 12 fois par an, mais quatre fois par an que vous êtes soumis à une nouvelle carte tarifaire, soit tous les trimestres. À chaque indexation, le contrat variable trimestriel « fixe » les tarifs pendant les 3 mois à venir, détaille la CREG.

Vous êtes passé automatiquement d’un contrat fixe à un contrat variable ? C’est le bon moment de comparer les prix et d’éventuellement changer de fournisseur. Pour faire le test, rendez-vous sur le site www.comparateur-energie.be, le comparateur de prix d’énergie certifié par la CREG.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be