«Près de la moitié des infections aujourd’hui sont probablement dues au variant delta», prévient Emmanuel André

«Près de la moitié des infections aujourd’hui sont probablement dues au variant delta», prévient Emmanuel André
Belga / B. Fahy

« Selon les dernières données que nous avons obtenues, 89,3 % des malades sont infectés par un coronavirus qui a muté, dit Delta, le variant indien. Et il est plus agressif, se répand plus vite », a affirmé Sergueï Sobianine à l’antenne de la chaîne télévisée Pervi Kanal.

Qu’en est-il de la situation en Belgique ? Emmanuel André s’exprime sur Twitter : « En Belgique, 13 % des personnes infectées il y a deux semaines l’ont été par le variant Delta. Au vu de la progression sur les semaines précédentes et dans les autres pays, près de la moitié des personnes infectées aujourd’hui le seraient par le variant delta. »

Une probable augmentation des infections

« Quand un variant plus contagieux devient dominant, cela mène souvent à une augmentation du nombre d’infections (ou au minimum un ralentissement de la diminution) », poursuit le virologue. « Il n’est donc pas certain que la Belgique soit colorée en vert de façon prolongée sur la carte de l’ECDC.

L’avantage que nous avons aujourd’hui, c’est que le « R » est très bas, et donc que l’impact du variant pourrait ne pas se traduire en une augmentation des cas. Mais cela va bien sûr dépendre des nouvelles règles. »