Pourquoi y a-t-il si peu de bornes de recharge en Wallonie?

Pourquoi y a-t-il si peu de bornes de recharge en Wallonie?
PA

Ce jeudi 5 janvier, l’organisation sectorielle Febiac a dévoilé ses derniers chiffres sur les voitures neuves immatriculées en Belgique en 2022.Le résultat est sans appel : Les voitures électrifiées, c’est-à-dire les hybrides et véhicules avec batterie 100 % électriques (BEV, PHEV et HEV), ont continué de gagner des parts de marché en 2022 et représentaient l’an dernier une voiture neuve sur trois, contre une voiture neuve sur quatre en 2021. Parmi les véhicules neufs vendus chez nous l’an passé, 37.619 étaient 100 % électriques.

Plus de 18.000 bornes en Flandre, moins de 3.000 en Wallonie

Si l’engouement pour les voitures électriques est réel, la Belgique reste à la traîne concernant les bornes publiques de recharge. Notre pays en compte 23.053 dont seulement 2.776 en Wallonie et 2.015 à Bruxelles. Comment expliquer cette situation ? Pour Philippe Vangeel, secrétaire général d’Avere, la Fédération de la mobilité électrique, il faut aller chercher les raisons du côté du monde politique. « En Flandre, ça fait déjà quelques mois que le gouvernement régional a investi massivement pour installer des stations de recharge un peu partout sur le territoire », explique-t-il à nos confrères de L’Avenir.

Plus de 100.000 bornes aux Pays-Bas, la Belgique à la traîne

L’objectif au nord du pays est que les automobilistes aient accès à une borne tous les 25 km d’ici un an et demi. « Malheureusement, en Wallonie, les choses évoluent moins vite. Aider au développement de l’électrique n’a pas été une priorité… », poursuit l’expert.

À titre de comparaison, il y a déjà plus de 100.000 bornes publiques de recharge installées aux Pays-Bas. La Wallonie espère néanmoins combler, un peu, sur retard par rapport à la Flandre. 7.000 bornes devraient être déployées dans le sud du pays d’ici 2026.

Retrouvez toute l’actualité sur Metrotime.be