Pourquoi l’inflation en 2023 est-elle une bonne nouvelle pour votre salaire?

Pourquoi l’inflation en 2023 est-elle une bonne nouvelle pour votre salaire?
Ph. Unsplash

Après une année 2022 catastrophique avec une inflation à +11,08 %, l’année 2023 s’annonce plus apaisée. Les prévisions du Bureau du plan sont même meilleures que prévu. L’inflation va en effet ralentir cette année et devrait atteindre 5,3 %.

Augmentation des salaires et des allocations

En ce mois de janvier, les 500.000 employés sous commission paritaire 200 pourront déjà constater l’augmentation de salaire liée à l’inflation record de 2022. Une forte augmentation qu’ils ont attendue toute l’année tandis que les travailleurs d’autres secteurs, ont vu leur salaire augmenter progressivement certains mois ou au terme de certains trimestres.

Cette année, l’indice-pivot ne sera dépassé qu’une seule fois, en avril ce qui induira une augmentation de 2 % des allocations sociales, familiales et de chômage, ainsi que des pensions au mois de mai. Le mois suivant, ce sera au tour des salaires du secteur public de se voir augmenter. Pour les autres, il faudra attendre juillet 2023 (janvier 2024 pour les travailleurs sous CP 200) pour bénéficier de cette augmentation salariale de 2 %.

Une éclaircie temporaire ?

La Banque nationale estime la croissance à 0,6 % en 2023. Selon les prévisions, notre pays échapperait donc à la récession parfois évoquée. Une bonne nouvelle, donc mais il vaut mieux rester prudent. C’est ce qu’a expliqué Philippe Ledent, senior économiste pour ING, à nos confrères de Sudinfo : « On risque d’avoir un premier trimestre difficile, on attend ensuite une amélioration. Mais attention car les prévisions tiennent compte de prix de l’énergie actuellement bas, notamment en ce qui concerne le prix du gaz. Or, il n’y a aucune garantie que ces prix restent bas, surtout si l’économie chinoise repart et que la demande sur le marché augmente… »

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be