Plusieurs ministres, dont Alexander De Croo, placés en quarantaine

Plusieurs ministres, dont Alexander De Croo, placés en quarantaine
Belga / E. Lalmand

Après avoir été prévenu par son homologue français, Alexander De Croo « a immédiatement interrompu ses activités », indique le cabinet. Il sera testé mercredi et restera en quarantaine jusqu’au résultat négatif du test. Les autres ministres concernés par la rencontre avec le Premier ministre français feront de même. Toutes les mesures de précaution en vigueur ont été appliquées, précise-t-on encore.

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a reçu lundi son homologue français au Palais d’Egmont à Bruxelles. Les ministres belges et français des Affaires étrangères, de la Justice, de la Défense et de l’Intérieur participaient également à cette réunion. Une conférence de presse s’en est suivie consacrée à la coordination stratégique et opérationnelle en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme,

Poignées de mains

Les deux Premiers ministres, accompagnés de leurs ministres, ont ensuite déposé dans l’après-midi une couronne de fleurs aux couleurs des deux pays au pied du monument érigé en mémoire des victimes des attentats terroristes du 22 mars 2016, rue de la Loi, à Bruxelles. La cérémonie a été scellée par quelques poignées de mains et échanges informels.

Dans la soirée, le Premier ministre français a été testé positif lundi soir à la Covid-19, provoquant la mise en quarantaine aussi de ses ministres des Armées, Florence Parly, de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de la Justice, Eric Dupond-Moretti, du secrétaire d’Etat à l’Europe, Clément Beaune.

M. Castex avait appris lundi après-midi que l’une de ses filles âgée de 11 ans avait été testée positive. « Il a donc immédiatement pratiqué un test PCR, qui s’avère positif », a expliqué Matignon.

Le Premier ministre français souffrait lundi soir de « légers symptômes », selon son entourage, notamment une « légère toux ».