Plusieurs fermetures à Plopsaland, «du jamais vu en 21 ans»

Plusieurs fermetures à Plopsaland, «du jamais vu en 21 ans»
Belga / K. Desplenter

Le moment est difficile pour Plopsaland de Panne. Après une longue fermeture due à la crise sanitaire, le parc d’attractions se retrouve aujourd’hui confronté à une pénurie de personnel. C’est principalement le département « Food&Beverage » (nourriture et boissons, en français) qui est concerné et qui engendre la fermeture d’un grand nombre de points de restauration du parc.

« C’est la première fois en 21 ans que je vis cela. C’est même tellement désastreux que nous devons garder les restaurants et les points de restauration fermés tous les jours en raison du manque d’employés », confirme le PDG du groupe Plopsa, Steve Van den Kerkhof. Ce dernier pointe comme principaux facteurs de cette pénurie la longue fermeture mais également le travail non-déclaré.

« Concurrence inégale »

« En raison de la fermeture obligatoire de ces derniers mois, nous avons malheureusement perdu de nombreux employés », explique-t-il avant d’ajouter. « Le travail non déclaré dans le secteur est également un facteur décisif. Nous perdons souvent des employés parce qu’ils peuvent gagner plus ailleurs, souvent au noir, ce qui rend bien sûr la lutte inégale pour nous. C’est pourquoi nous voulons également demander au gouvernement d’effectuer davantage de contrôles sur la côte, en particulier pendant la haute saison ! »

Les étudiants en emploi, les employés saisonniers et les travailleurs flexibles qui sont intéressés peuvent s’inscrire sur www.plopsajobs.be ou dans les bureaux de Plopsa à côté de l’entrée de Plopsaland De Panne.