Perturbations sans précédent sur le réseau d’électricité et de gaz Resa: pas de retour à la normale avant plusieurs jours

Perturbations sans précédent sur le réseau d’électricité et de gaz Resa: pas de retour à la normale avant plusieurs jours
AFP

« Lors de la décrue, les installations (électriques, NDLR) devront être séchées et nettoyées avant d’être relancées en toute sécurité, ce qui nécessite des opérations techniques complexes. Nous ne pouvons garantir un retour à la normale avant plusieurs jours, malgré tous les efforts déployés par nos techniciens », souligne Resa.

Une centaine de cabines électriques sont complètement sous eau, la plupart localisées dans les communes de la vallée de la Vesdre, de l’Ourthe et de l’Amblève, énumère Resa.

Certaines installations ont pu être réalimentées, pour d’autres, des solutions ponctuelles sont trouvées.

En ce qui concerne le réseau gazier, certains dégâts sont à déplorer au niveau des conduites de Resa, qui mène des opérations de sécurisation afin d’éviter que l’eau ne s’introduise dans les canalisations de gaz. « Une série d’installations ont été mises ’hors gaz’ entre Pepinster et Chênée », ajoute l’opérateur. « Les réalimentations après coupures nécessiteront un passage auprès de tous les citoyens concernés pour purger les installations lors de la remise sous gaz. Ces opérations prendront également du temps avant un retour progressif à la normale. »

Resa invite les citoyens situés en zones inondées ou à risque à fermer la vanne d’alimentation en gaz et à couper l’alimentation électrique.

Une conduite de gaz arrachée

Une conduite de gaz moyenne pression située sous le pont de Chênée (Liège) a été arrachée par l’eau et le gaz libéré s’est enflammé, a signalé le réseau de distribution d’énergie Resa, jeudi peu avant 17h00.

Le poste Fluxys d’Angleur a été mis hors-service pour des raisons de sécurité. « Les localités de Chaudfontaine, Trooz, Fraipont, Nessonvaux, Tilff et Embourg ne sont dès lors plus alimentées en gaz. Il est impossible à l’heure actuelle d’estimer le délai de rétablissement », commente l’opérateur.