Nouvel atterrissage d’un vol en provenance d’Islamabad ce vendredi matin à Melsbroek

Nouvel atterrissage d’un vol en provenance d’Islamabad ce vendredi matin à Melsbroek
Belga / N. Maeterlinck

Le vol charter d’Air Belgium a transporté six ressortissants belges, trois Hongrois et 15 Bulgares. Les autres personnes à bord étaient des militaires et des diplomates. Les passagers ont été dirigés vers la caserne militaire de Peutie en vue d’un screening sécuritaire et médical, ainsi qu’un test Covid.

L’opération belge «Red Kite» a déjà permis d’évacuer au total 1.400 personnes, avait indiqué jeudi le Premier ministre Alexander De Croo. Vingt-trois vols de C-130 ont été opérés en l’espace de six jours. Les militaires de la Défense doivent encore être rapatriés en Belgique. Le gouvernement a décidé mercredi soir de mettre un terme à la première phase de l’opération en raison d’informations sur la situation sécuritaire à Kaboul, où plusieurs attentats revendiqués par l’Etat islamique ont été commis jeudi.

Il y aurait encore 114 personnes à Kaboul qui ont le droit d’être rapatriées dans notre pays, mais qui n’ont pas encore pu rejoindre l’aéroport, a indiqué jeudi soir sur la VRT le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Sammy Mahdi (CD&V). «On demande à ces personnes de rester dans un endroit sûr». M. Mahdi espère pouvoir les rapatrier dans les jours qui viennent.