«Nous nous dirigeons plus vers une occupation de 1.000 lits en soins intensifs», s’inquiète Steven van Gucht

«Nous nous dirigeons plus vers une occupation de 1.000 lits en soins intensifs», s’inquiète Steven van Gucht
Belga

Avec les chiffres actuels, nous sommes en route pour atteindre les 1.000 lits occupés, voire plus, par des patients corona dans les unités de soins intensifs, a confié lundi le virologue Steven van Gucht à l’Agence Belga. « J’espère que nous verrons bientôt l’impact des dernières mesures. Tout le monde peut faire sa part pour contenir la quatrième vague. »

« Les infections, un premier indicateur important, continuent d’augmenter fortement »

Selon le dernier rapport quotidien de l’institut de santé Sciensano, il y a actuellement 654 personnes atteintes de Covid-19 dans les unités de soins intensifs. C’est une augmentation de 21 % sur une base hebdomadaire. « Avec cette tendance, nous nous dirigeons plus vers une occupation de 1.000 lits que de 800 », dit encore Steven Van Gucht. « Bien sûr, une mesure telle que le télétravail obligatoire n’est entrée en vigueur que samedi dernier, de sorte que cet impact sur les chiffres n’a pas encore eu lieu. Les infections, un premier indicateur important, continuent d’augmenter fortement. »

« Les autorités prendront des mesures supplémentaires si nécessaire »

Devant l’évolution des chiffres, plusieurs bourgmestres ont annulé des événements prévus sur le territoire de leur commune ou ville en cette fin d’année.

Steven Van Gucht réitère qu’il est dans l’intérêt de tous de se comporter avec sagesse en limitant, entre autres, les contacts sociaux. « N’attendez pas que le gouvernement prenne des mesures supplémentaires. Si les hôpitaux sont pleins, cela aura des conséquences pour tout le monde », souligne le virologue. « Les autorités surveillent la situation et prendront des mesures supplémentaires si nécessaire. »