Neuf enfants sur dix souhaitent que leurs parents arrêtent de fumer

Neuf enfants sur dix souhaitent que leurs parents arrêtent de fumer
tolgart / Getty Images

Et si votre enfant vous aidait à arrêter de fumer ? 90% des enfants de fumeurs souhaitent que leurs parents quittent cette mauvaise habitude, rappelle l'Alliance contre le Tabac (ACT). Les méfaits du tabagisme passif chez les enfants sont plus élevés que chez les adultes. «Les niveaux de nicotine détectés par exemple chez les enfants âgés de 3 à 11 ans sont deux fois plus élevés que ceux d'adultes non fumeurs», rappelle la Fondation contre le Cancer.

Depuis plus de 20 ans, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) alerte contre les maladies respiratoires telles que la bronchite ou encore la bronchiolite dans les premières années de vie. À terme, le tabagisme passif expose les enfants à des symptômes respiratoires tels que la toux, crachat ou sifflement. L'OMS alerte également sur les infections de l'oreille et les risques de développer un cancer.

Ce n'est pas un secret, les enfants ont tendance à imiter leur parent… jusqu'à la consommation de cigarettes. Un enfant de fumeur a plus de risques de devenir lui-même consommateur de tabac à l'âge adulte. Selon une étude publiée en 2010. «Les enfants de fumeurs sont 3 à 4 fois plus nombreux à devenir fumeurs que les enfants de non-fumeur».

Un geste pour la planète

En plein COP 26, la question de l'environnement est sur toutes les lèvres. Mais pour agir, supprimer la cigarette de ses habitudes relève d'une action concrète pour la planète. «De sa culture à sa consommation, le tabac et son industrie contribuent significativement au réchauffement climatique», alarme Alliance contre le tabac. La seule culture du tabac rejette 84 millions de tonnes de monoxyde de carbone par an, «C'est l'équivalent de 1400 vols Paris-New-York par jour», illustre l'organisme. Une fois fumé, un mégot rejeté «pollue 500 litres d'eau et tue la moitié des espèces aquatiques qui y auront été exposées».

De plus, arrêter de fumer peut aider contre le travail forcé des enfants. «En Indonésie, des milliers d'enfants, dont certains ont à peine huit ans, travaillent dans des conditions dangereuses dans des plantations de tabac», alerte Human Right Watch. Au Malawi, 80.000 enfants y travaillent quotidiennement, mettant leur santé en jeu. «L'exposition cutanée à la nicotine peut correspondre jusqu'à l'équivalent de la consommation de 50 cigarettes par jour, et les expose à des risques considérables au niveau de leur développement cérébral», souligne Alliance Contre le Tabac.

Le Mois Sans Tabac en France est le moment idéal pour s'essayer à bannir la cigarette de votre quotidien. Pour vous aider, différentes ressources sont disponibles en ligne.