Mauvaise nouvelle pour un Belge sur six: c’est le début de la saison des pollens des graminées

Mauvaise nouvelle pour un Belge sur six: c’est le début de la saison des pollens des graminées
Belga / N. Maeterlinck

Selon les mesures du réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de Sciensano, les concentrations dans l’air augmentent très progressivement depuis le début du mois de mai. La saison des pollens des graminées se prolongera jusqu’en juillet avec une période particulièrement intense au mois de juin en raison de la floraison successive de plus d’une centaine d’espèces composant la famille des graminées.

La majorité des personnes allergiques risquent de ressentir des symptômes à partir du seuil critique de 50 grains de pollen par mètre cube d’air. « Ce seuil devrait être plus rapidement atteint et plus largement dépassé à l’intérieur de notre pays », explique Lucie Hoebeke, collaboratrice scientifique du service Mycologie et Aérobiologie de Sciensano. « C’est à Marche-en-Famenne que les taux sont généralement les plus élevés et au Coq qu’ils sont les plus bas. C’est pourquoi on conseille aux personnes fortement allergiques de séjourner si possible à la côte. »

Des symptômes désagréables

Les symptômes sont généralement des démangeaisons, des larmoiements et rougeurs aux yeux, des éternuements, le nez bouché, les sinus encombrés, des écoulements nasaux, une perte d’odorat et de goût, des démangeaisons à l’arrière de la bouche et dans la gorge. Ils se confondent d’ailleurs facilement avec ceux du Covid-19 ou du rhume, ajoute Sciensano.

L’institut recommande aux personnes allergiques de suivre les recommandations et traitements prescrits par leur médecin, de porter des lunettes (de soleil) pour limiter les réactions de contact ou encore d’utiliser des mouchoirs en papier et de les jeter après chaque utilisation.

Sciensano conseille de consulter régulièrement le site internet www.airallergy.be, l’application mobile AirAllergy et le compte Twitter @AirAllergy pour s’informer sur l’évolution de la saison pollinique.