Mariages, horeca, boîtes de nuit, …: plusieurs secteurs suspendus aux lèvres du Codeco de ce vendredi après-midi

Mariages, horeca, boîtes de nuit, …: plusieurs secteurs suspendus aux lèvres du Codeco de ce vendredi après-midi
Belga / B. Fahy

La dernière phase du plan été, fixée au 1er septembre, comprenait notamment la levée des restrictions pour les activités de jeunesse, les cultes, les mariages et les enterrements. Si la condition de 70 % de la population adulte vaccinée est remplie, les indicateurs épidémiologiques remontent depuis plusieurs semaines, même s’ils restent sous contrôle. Bruxelles et la Wallonie sont également désormais colorées de rouge sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La Flandre reste, elle, en orange. Des mesures différenciées selon la situation sanitaire dans les Régions du pays ne sont pas à exclure.

Seront également sur la table du Comité de concertation la préparation de la levée de la phase fédérale de gestion de la crise, l’heure de fermeture des cafés et le nombre de personnes que l’on est autorisé à recevoir chez soi. Ce qui devrait importer cependant seront les mesures structurelles prises pour éviter une propagation du coronavirus, comme une bonne ventilation des lieux.

L’extension du Covid Safe Ticket aux petits événements devra aussi être débattue. Ce certificat, qui prouve que l’on est vacciné, qu’on a guéri du coronavirus ou qu’on a été testé négatif, peut depuis le 13 août être utilisé pour organiser des événements rassemblant plus de 1.500 personnes, comme des festivals, des concerts ou des matchs de football. Alors que le CD&V et le Vooruit semblent partants pour élargir l’utilisation de ce certificat aux plus petites fêtes, les libéraux et les Verts semblent plus réticents. Le secteur de la culture lui-même est partagé.