Manifestation nationale: le point sur les perturbations dans les transports

Manifestation nationale: le point sur les perturbations dans les transports
Belga

Une manifestation nationale est organisée ce lundi à Bruxelles par les syndicats FGTB, CSC et CGSLB. Ils réclament davantage de pouvoir d’achat pour les travailleurs et une modification de la loi sur la norme salariale. Les syndicats ont promis une « démonstration de force ». Certains secteurs seront également visés par des arrêts de travail.

La manifestation partira à 11h de la gare du Nord à Bruxelles. Pour permettre à tout le monde de rejoindre le lieu de rassemblement, neuf trains supplémentaires seront affrétés par la SNCB.

Parallèlement à la manifestation nationale, des arrêts de travail ont été annoncés, notamment à la Stib, au TEC et chez De Lijn, dont certaines lignes seront affectées.

Une seule ligne de métro à la Stib

Une ligne de métro sur quatre était opérationnelle lundi vers 7h30 à Bruxelles, informait la Stib sur son site internet. Il s’agit de la ligne Stockel-Gare de l’Ouest, prolongée jusqu’à Erasme. La fréquence était cependant très réduite. Des attestations de retard peuvent être téléchargées par les voyageurs.

Sept sur 17 lignes de tram et une quinzaine de lignes de bus étaient en fonction.

Le réseau TEC fortement perturbé

Ce lundi matin, le réseau TEC communique également que de fortes perturbations seront attendues sur l’ensemble du réseau, excepté dans la région du Luxembourg où elles seront plus légères. Retrouvez le détail des perturbations à cette adresse.

Au nord du pays, quelque 60 % des bus et 40 % des trams de la société flamande de transport en commun De Lijn roulaient lundi vers 7h00, a-t-on appris auprès d’une porte-parole.

En ce jour de manifestation nationale, De Lijn conseillait aux voyageurs de se renseigner sur le site internet de la compagnie avant d’envisager d’utiliser les transports publics. À Gand, 60 % des bus et trams roulaient ; la moitié à Anvers et 40 % des trams au littoral.

Des trains supplémentaires à la SNCB

La SNCB fera rouler des trains supplémentaires lundi en raison de la manifestation nationale prévue ce jour-là à Bruxelles. La compagnie ferroviaire conseille aux voyageurs d’éviter autant que faire se peut de prendre le train lors des heures de pointe lundi.

De nombreux manifestants devraient se rendre à Bruxelles en train. Aucun préavis de grève n’a été déposé par les syndicats au sein de la SNCB : les trains rouleront donc.

La compagnie ferroviaire s’attend à une forte affluence et conseille aux voyageurs de bien préparer leur voyage et d’éviter si possible de prendre le train aux heures de pointe (arrivée à Bruxelles-Nord entre 9 et 11h et départ à Bruxelles-Midi entre 12h30 et 16h).

Tous les vols au départ de Brussels Airport annulés

« La situation est calme dans le terminal de Brussels Airport » ce lundi matin, indiquait peu avant 7h00 la porte-parole de l’aéroport. « Pas mal de voyageurs sont visiblement bien au courant qu’ils ne doivent pas venir jusqu’ici. »

Brussels Airport a décidé dimanche soir d’annuler tous les vols prévus lundi au départ de l’aéroport de Bruxelles-National pour des raisons de « sécurité », en ce jour de manifestation nationale.

Une nouvelle mise à jour de la situation a mis en évidence qu’encore moins de travailleurs de la société de sécurité G4S qu’annoncé assureraient le contrôle de sécurité. Les temps d’attente menaçaient de dépasser les huit heures, c’est pourquoi l’aéroport a décidé de limiter ses activités prévues lundi.

« Au total, 232 vols au départ de Bussels Airport sont annulés aujourd’hui, tandis qu’un vol sur quatre est opéré, dans le sens des arrivées », précise la porte-parole.