Lucy, une hôtelière de Ferrières, raconte que les intempéries sont pires pour elle que la crise de la Covid-19

Lucy, une hôtelière de Ferrières, raconte que les intempéries sont pires pour elle que la crise de la Covid-19
Via Sudpresse

Dans la rue principale du petit village de Sy qui borde l’Ourthe, mercredi, l’eau est montée dans les maisons jusqu’à 1m80. « Tout est totalement foutu », se désole Lucy Lambertz qui exploite depuis 25 ans avec son mari l’hôtel-restaurant A la Ferme.

À l’intérieur, c’est un champ de ruine. La force de l’eau a renversé le bar et inondé les grands crus disposés sur une étagère. « Autant dire que tout est bon à jeter », se désespère Lucy qui évalue l’ampleur des dégâts (>> Photos ).

Au moment des inondations 6 des 16 chambres de l’hôtel étaient occupés. Les clients n’ont eu d’autres choix que de quitter l’établissement. Mais à quand leur retour ? Pour Lucy, la situation est encore plus dramatique que la crise du coronavirus, qui l’a pourtant déjà durement touchée…