L’opération d’urgence au cerveau de ce Belge reportée à cause du coronavirus: «Il n’y avait pas d’autre option»

L’opération d’urgence au cerveau de ce Belge reportée à cause du coronavirus: «Il n’y avait pas d’autre option»
Ph. RTV

Guy Van Rompaey, un Flamand de 58 ans, devait être opéré la semaine dernière d’une opération au cerveau à l’UZ Leuven. Une opération reportée au dernier moment à cause du coronavirus alors que le pauvre Guy était déjà sur la table d’opération ! Un pic de contaminations et d’hospitalisations dans la région a en effet eu raison de l’opération de Guy qui a été considérée moins urgente que l’arrivée de certains patients Covid. « Ils m’ont dit d’attendre parce qu’il y avait une réunion en cours. Puis ils ont tout annulé parce qu’il n’y avait pas de place pour les soins intensifs », a-t-il indiqué à RTV, une télévision locale de la région de Malines et Turnhout.

« Nous comprenons sa frustration »

Une information confirmée par le professeur Johan Van Loon, chef du service de neurochirurgie à l’UZ Leuven. « C’est quelque chose qu’en tant que médecin vous espérez ne jamais avoir à faire, mais il n’y avait pas d’autre option », déclare-t-il dans les colonnes de Het Laatste Nieuws. « Nous comprenons la frustration du patient, car il attendait son opération depuis longtemps. Mais avec la nouvelle vague de Covid-19, nous sommes à nouveau confrontés à des choix très difficiles chaque jour. Le matin de l’opération, de nouveaux patients atteints de la Covid-19 sont arrivés, qui avaient besoin de soins intensifs de toute urgence ».

Le professeur Van Loon a ajouté que de nombreux infirmiers étaient également en congé maladie, ce qui oblige également à reporter certains soins.

De son côté, Guy van Rompaey a indiqué qu’il devrait savoir la semaine prochaine quand son opération pourra finalement avoir lieu. « Nous travaillons dur pour pouvoir opérer cet homme le plus rapidement possible », conclut Johan Van Loon.