Les voyages à l’étranger inquiètent Erika Vlieghe: «C’est le meilleur moyen d’importer de nouveaux variants»

Les voyages à l’étranger inquiètent Erika Vlieghe: «C’est le meilleur moyen d’importer de nouveaux variants»
AFP / B. Gindl

Si la Belgique entame son déconfinement ce mercredi avec l’entrée en vigueur de la phase 1 du « Plan été », les experts ne voient pas tous ces assouplissements d’un bon œil. C’est le cas notamment d’Erika Vlieghe qui, malgré l’avancée de la vaccination en Belgique, invite les citoyens à rester prudent. Notamment sur un point : les voyages.

« Les chiffres sont bons, mais nous devons nous atteler à les garder à ce niveau », clame la virologue dans les colonnes du Belang van Limburg. La présidente du GEMS insiste sur le fait que de nombreuses personnes de personnes « n’ont pas encore été complètement vaccinées. Il faudra encore plusieurs semaines avant d’atteindre une bonne couverture, c’est pour cela que nous insistons sur le fait que les assouplissements doivent se dérouler de manière la plus sûre possible ».

Concernant les vacances, et les départs à l’étranger, Erika Vlieghe est réticente. « Voyager, c’est le meilleur moyen d’importer de nouveaux variants. La vaccination et les tests sont des outils importants, mais nous avons pu observer par le passé l’influence des voyages à l’étranger sur l’émergence des variants. Voyager en dehors de l’Europe restera un risque pendant un certain temps », conclut-elle.