Les retours de voyage inquiètent Marc Van Ranst: «notre système n’est pas prêt»

Les retours de voyage inquiètent Marc Van Ranst: «notre système n’est pas prêt»
Belga / D. Waem

Ce vendredi midi, les premiers cars rapatriant des jeunes Belges testés positifs au coronavirus en Espagne sont arrivés à Gand. Marc Van Ranst s’est exprimé sur le retour de ces jeunes dans les colonnes du Nieuwsblad.

Le virologue n’est en réalité pas très inquiété par ces « coronabus » qui rapatrient les Belges contaminés en Espagne. « Il est plus réaliste de penser que cela ne conduira pas à plus d’infections. C’est un cluster qui est connu, le suivi des contacts sera important », a déclaré Marc Van Ranst.

Ce qui inquiète plus le virologue, ce sont « les cas et clusters que nous ne connaissons pas ». Il précise : « C’est ce qui va arriver au centuple lorsque les gens rentreront de leurs voyages avec des personnes qui ne savent pas qu’elles sont infectées, ou qui savent mais ne le disent pas ». Et cela risque de poser problème, puisque d’après Marc Van Ranst, « notre système de testing et de tracing n’est pas prêt ». « Je suis bien plus inquiet par rapport à cela que pour ces quelques bus de jeunes », a-t-il précisé.