Les personnes à immunité réduite recevront une invitation pour une dose supplémentaire

Les personnes à immunité réduite recevront une invitation pour une dose supplémentaire
Ph. unsplash

Cette troisième dose concerne les personnes de plus de 12 ans. Il s’agit des patients atteints de troubles immunitaires congénitaux, en dialyse chronique, atteints de maladies inflammatoires prenant des médicaments immunosuppresseurs (par exemple, les patients souffrant de la maladie de Crohn, de polyarthrite rhumatoïde), les patients traités pour un cancer ou qui ont reçu un traitement pour ce cancer au cours des trois dernières années, les patients ayant subi une greffe de cellules-souches ou d’organes, y compris avant une intervention chirurgicale, et les séropositifs (VIH) dont le nombre de cellules CD4 est inférieur à 200 par mm3 de sang.

Invitation par la poste

Dans la semaine du 13 septembre, ils recevront une invitation à la vaccination via la poste. Il est également possible de vérifier si l’on figure sur la liste des patients concernés via le site masante.belgique.be. La task force vaccination demande de ne pas appeler les médecins généralistes pour vérifier si l’on figure sur la liste, à l’exception des personnes tombées malades avec diminution de l’immunité après le 31 mars 2021. Les mutualités ne se basent que sur des informations médicales allant jusqu’à cette date.

À partir de la mi-septembre, les vaccins supplémentaires seront principalement administrés dans les centres de vaccination encore disponibles à ce moment-là. Les personnes appartenant à ce groupe seront également vaccinées par ordre d’âge décroissant, à quelques exceptions près.

Cette dose supplémentaire fait partie de la vaccination de base contre le Covid-19 (avec 1 ou 2 doses) pour ce groupe. Il ne s’agit donc pas d’un soi-disant rappel, précise encore la task force vaccination.