Les permis de conduire provisoires sont prolongés «une dernière fois»

Les permis de conduire provisoires sont prolongés «une dernière fois»
Belga / S. GREMMELPREZ

C’est l’embouteillage constaté dans les centres de formation et d’examen pratique qui justifie cette prolongation. En raison des restrictions sanitaires, les auto-écoles et les centres d’examens ont dû fermer leurs portes pendant une très longue période, avec pour conséquence que le nombre de candidats titulaires d’un permis de conduire provisoire valable jusqu’au 30 septembre 2021 est désormais supérieur au nombre de places disponibles dans les centres d’examen régionaux durant cette même période.

Un projet d’arrêté royal a été signé la semaine dernière par le ministre fédéral Georges Gilkinet. «La ministre flamande Lydia Peeters avait proposé il y a quelques semaines à Georges Gilkinet de prendre cela en main de manière échelonnée et a été heureuse d’obtenir un accord lors de la conférence interministérielle», selon le communiqué citant aussi les ministres bruxelloise Elke Van den Brandt et wallonne Valérie De Bue.

L’arrêté prévoit la prolongation jusqu’au 31 décembre 2021 de tous les permis provisoires dont la validité expire après le 15 mars 2020 et avant le 1er octobre 2021, ainsi que la prolongation jusqu’au 31 mars 2022 de tous les permis provisoires dont la validité expire après le 30 septembre 2021 et avant le 1er janvier 2022.