Les mesures assouplies en Flandre avant le reste du pays ? «Le Codeco ne s’y opposera pas», assure Jan Jambon

Les mesures assouplies en Flandre avant le reste du pays ? «Le Codeco ne s’y opposera pas», assure Jan Jambon

80 % en Flandre, 74 % en Wallonie et 56 % à Bruxelles. Le pourcentage de la population âgée de plus de 18 ans entièrement vaccinée varie fortement en fonction des régions du pays. Et cela fait grincer des dents, notamment du côté flamand où l’on souhaite que les mesures soient plus rapidement assouplies que dans les autres régions du pays. Selon le porte-parole de Jam Jambon, le Comité de concertation ne serait d’ailleurs pas contre cette idée. «Il est difficile de justifier que les habitants de Turnhout ne peuvent pas recouvrer une liberté totale parce que le taux de vaccination à Bruxelles est trop bas. S’il y a vraiment de trop grandes différences, alors le Comité de concertation ne s’opposera pas en principe à ce que la Flandre assouplisse plus rapidement ses mesures», assure-t-il.

De son côté, le virologue Marc Van Ranst a indiqué à la VRT que cette mesure ne serait «pas illogique». «Les différences entre les régions sont particulièrement importantes. On aimerait, évidemment, que les mesures soient les mêmes pour tout le pays, mais dans la situation actuelle, ces différences pourraient probablement jouer un rôle à un moment ou à un autre, bien que cette décision relève du politique», a-t-il ajouté.

Pour rappel, les mesures prises pour lutter contre la pandémie ont déjà varié entre les différentes régions du pays par le passé. Le couvre-feu avait par exemple été établi à des heures différentes en Flandre et dans le reste du pays. La situation pourrait cependant devenir intenable en cas de réouverture des discothèques en Flandre et non dans le reste du pays par exemple. De nombreux Wallons et Bruxellois n’hésiteront en effet pas à se rendre dans les différentes boîtes se trouvant en périphérie.