Les malades non-vaccinés devraient-ils payer eux-mêmes leurs frais médicaux en cas d’hospitalisation Covid?

Les malades non-vaccinés devraient-ils payer eux-mêmes leurs frais médicaux en cas d’hospitalisation Covid?
AFP / J. Thys

200.000 €. C’est le coût que peut représenter un patient hospitalisé pour Covid-19, selon le président de l’Association belge des contribuables Geoffroy Coomans de Brachène interrogé par la DH. Pour arriver à cette somme astronomique, Geoffroy Coomans de Brachène explique que « lorsqu’un patient aboutit aux soins intensifs, les frais explosent, avec des montants moyens de 3.500 à 5.000 € par jour. Or, il n’est pas rare que certains patients puissent rester plusieurs semaines aux soins intensifs, voire plus de deux mois, en plus des mois de convalescence ».

Il appelle donc la Belgique à suivre l’exemple de Singapour. Depuis le 8 décembre, la cité-Etat a cessé de prendre en charge les frais médicaux des malades atteints du coronavirus qui ont refusé de se faire vacciner. Ces patients peuvent toutefois toujours avoir recours à une assurance privée pour se faire rembourser. « Les personnes qui ne sont pas vaccinées représentent une majorité conséquente de ceux qui ont besoin de soins intensifs, et contribuent de façon disproportionnée à la pression sur nos infrastructures sanitaires », avait souligné à l’époque le ministère de la Santé singapourien.

« Voici quelques mois, cette proposition aurait pu sembler abjecte, tenant compte de l’impossibilité pour chacun de se faire vacciner. Mais aujourd’hui, un an après les premières vaccinations à grande échelle et les résultats indéniables sur la limitation de la pandémie, il est temps que chacun prenne ses responsabilités », plaide Geoffroy Coomans de Brachène. Il précise cependant que, selon son idée, les frais de ceux qui n’ont pas pu être vaccinés pour raison médicale ou des enfants de moins de 12 ans seraient toujours pris en charge.