Les jeunes contaminés de retour d’Espagne devraient être «placés dans un camp», selon Dirk Devroey

Les jeunes contaminés de retour d’Espagne devraient être «placés dans un camp», selon Dirk Devroey
Belga / D. Waem

Plusieurs agences de voyages belges rapatrient actuellement des centaines de jeunes partis en Espagne, notamment à Lloret de Mar, en raison de la hausse des contaminations au coronavirus. Selon les informations de 7sur7, environ 100 Flamands aurait été contaminés sur place. Le Professeur de médecine générale de la VUB Dirk Devroey s’est exprimé à ce sujet ce vendredi matin. Pour lui, laisser rentrer les jeunes chez eux afin de se soumettre à une quarantaine est une très mauvaise idée.

« Dès que ces jeunes arrivent dans notre pays, vous ne pouvez pas simplement les laisser aller dans leur famille », commence-t-il. L’expert ajoute : « Nous savons que la plupart des infections se produisent au sein d’une famille, alors nous n’allons pas laisser ces jeunes retourner chez leurs parents, n’est-ce pas ? De cette façon, vous créez l’une des plus grandes sources de contamination sur le marché ».

Dirk Devroey évoque une solution pour éviter cela : un camp de deux semaines entre eux. « Ils devraient aller dans une sorte de camp pendant deux semaines, tous mis en quarantaine ensemble et y attendre jusqu’à ce qu’ils soient sûrs qu’ils ne sont plus infectés. De cette façon, nous pouvons éviter à 110 personnes, dont beaucoup sont probablement de super contaminateurs, d’infecter beaucoup d’autres personnes », a conclu le Professeur.