Les incidents les plus hallucinants du Black Friday

Les incidents les plus hallucinants du Black Friday
AFP / P. J. Richards

2009 : En douce

En 2009, une filiale des supermarchés Walmart en Californie a dû fermer ses portes dès 2h45 du matin après que des clients en soient venus aux mains. Les employés ont raconté que « le magasin avait été bombardé » et que les clients étaient « belliqueux ». Toutefois le chaos a véritablement commencé après que les clients aient été expulsés du magasin. Les amateurs de bonnes affaires qui attendaient à l’extérieur de pouvoir à nouveau pénétrer dans le magasin criaient et tambourinaient sur les vitres. Certains ont même essayé de se faufiler en douce dans le magasin via le département jardin. « C’était terrifiant », ont raconté les employés du magasin. À 6h du matin, le calme était revenu.

2011 : Spray au poivre

Voici encore un incident survenu chez Walmart. En 2011, le Black Friday débutait déjà le jeudi soir dans l’une des filiales de Los Angeles. La chaîne accordait d’énormes réductions sur les consoles Xbox, les jeux Wii et les poupées Bratz. Une cliente était tellement désireuse de profiter de ces bonnes affaires qu’elle pulvérisait du spray au poivre sur ses « adversaires ». Elle a aspergé de substance brûlante une vingtaine de personnes, dont des enfants. Ses victimes ont été légèrement blessées et souffraient d’irritations des yeux, de la peau et de la gorge. Les pompiers locaux ont qualifié son geste « d’acte de shopping compétitif » et expliqué que la femme s’était volontairement munie d’un spray au poivre pour avoir une longueur d’avance sur les autres acheteurs.

2011 : La rixe du gaufrier

En 2011, une rixe a éclaté dans un supermarché Walmart en Arkansas. En cause ? Un gaufrier en vente à un prix ridiculement bas. Pour 2 dollars (1,77€) à peine, il était possible ce soir-là de se procurer un gaufrier permettant de cuire deux gaufres à la fois. À l’époque, les images de l’incident étaient devenues virales. Elles montraient des acheteurs en train de se bousculer et même de ramper sur les autres. Certains ont réussi à se procurer jusqu’à 6 gaufriers, tandis que d’autres, légèrement blessés, ont quitté le magasin les mains vides.

2016 : Au fouet

En 2016, une vente de baskets Adidas a tourné à la bagarre générale. Une boutique de baskets de Vancouver vendait ce soir-là un modèle spécial et rare à un prix très compétitif. Des personnes en route pour passer la soirée dans un bar ou dans un club faisaient la file en compagnie d’autres clients dans l’attente de l’ouverture du magasin. Mais la boutique de baskets a gardé portes closes ce soir-là après que plusieurs bagarres ont éclaté. Les choses ont commencé à se corser quand un homme à moitié nu a détaché sa ceinture de son pantalon et a commencé à la brandir et à l’utiliser comme fouet. La vente a été annulée et l’homme arrêté.

Chaque année : des serviettes de bain

Année après année, les articles les plus vendus lors du Black Friday sont les serviettes de bain. En 2013, Walmart a écoulé 2,8 millions de serviettes de bain à prix réduit, qui ont été à l’époque les produits les plus vendus ce jour-là. Ce qui n’a rien d’étrange, puisque les serviettes de bain sont essentielles dans la salle de bain, mais pas vraiment un article bon marché. Sauf lors du Black Friday cette année-là, puisqu’elles se vendaient 2 dollars pièce. Cette vente annuelle de serviettes de bain a donné lieu à des scènes hallucinantes : des caddies débordant de serviettes de bain, des clients en train de se battre et une femme la tête la première dans un panier. Sur Reddit, un employé de magasin a témoigné qu’un client avait fait la file pendant plus de 14 heures pour pouvoir remplir son caddie de serviettes de bain, même si à la fin de la journée -un peu plus calme- il restait encore des montagnes de serviettes de bain.

Et aujourd’hui ?

Ces dernières années, il y a eu nettement moins d’incidents. Si les énormes files sont toujours là, les bagarres font heureusement de moins en moins partie de cette journée des bonnes affaires. En cause, principalement, l’e-commerce. Grâce au Cyber Monday, ou dans certains cas à la Cyber Week, vous pouvez faire de bonnes affaires en ligne tout simplement de chez vous. De plus, le Black Friday n’est plus un événement d’une journée, mais dure un week-end, et si on tient compte des soldes en ligne organisées autour de cet événement, on peut quasi parler de « Black November ».

L’organisation de cette journée est, en réalité, un vrai casse-tête : sur le plan logistique, c’est par exemple une véritable galère de pouvoir constituer un stock pouvant satisfaire la masse de clients. Il faut aussi pas mal de personnel supplémentaire, vu que cette journée de soldes commence toujours plus tôt et se termine toujours plus tard.

Le Black Friday reste toutefois une tradition pour de nombreux Américains et une sortie chez Walmart est pour beaucoup de familles un incontournable du week-end de Thanksgiving. Ce qui n’est, fort heureusement, plus le cas des scènes comme celles auxquelles on a pu assister par le passé.