Les allocations de chômage bientôt suspendues après trois ans?

Les allocations de chômage bientôt suspendues après trois ans?
Ph. Pixabay

Le président du CD&V a défendu dimanche deux propositions concrètes concernant le marché du travail et qui entrent dans un plan plus général annoncé récemment. Ce plan de réformes destiné au fédéral sera présenté jeudi.

La première proposition touche à la dégressivité des allocations de chômage, que Sammy Mahdi entend renforcer. Il ne se dit pas opposé à ce que ces aides soient temporairement plus élevées, mais elles doivent ensuite rapidement baisser puis s’éteindre au bout de trois ans, estime-t-il. Il justifie cette position par les chances moindres, selon lui, pour une personne sans emploi de retrouver du travail au-delà de cette période.

Concrètement, Sammy Mahdi veut qu’une discussion ait lieu avec le ou la demandeuse d’emploi six mois avant l’échéance des trois ans. Si cette personne n’accepte pas la dernière offre qui lui est présentée, elle perdrait alors ses droits aux allocations de chômage. Son suivi passerait en outre aux mains des pouvoirs locaux. Le Bruxellois ajoute que les Régions recevraient les ressources nécessaires pour assurer ce suivi.

Des cours de néerlandais obligatoires

La deuxième proposition concerne la maîtrise des langues, alors qu’un quart des personnes en recherche d’emploi ne parlent pas suffisamment le néerlandais pour faire valoir cet atout sur le marché du travail, relève le président de parti. Les cours de néerlandais, dispensés par l’office flamand de l’emploi (VDAB), doivent alors devenir obligatoires, défend-il. En cas de refus, la personne serait sanctionnée.

Retrouve toute l’actu sur metrotime.be