Le zoo d’Anvers limite les contacts d’une visiteuse avec un singe: «Il l’embrasse»

Le zoo d’Anvers limite les contacts d’une visiteuse avec un singe: «Il l’embrasse»
Belga / D. Waem

Adie Timmermans et son mari sont des visiteurs fidèles du zoo d’Anvers. Chaque semaine, ils visitent le zoo, et à chaque fois, le moment est très spécial avec le chimpanzé nommé Chita. « J’ai une relation particulière avec un singe. Il s’appelle Chita et il a 38 ans », explique Adie, abonnée du zoo. Lorsque Chita la voit, il vient immédiatement vers elle. Il lui fait signe et l’embrasse à la fenêtre. « Rien de mal n’arrive, je ne fais rien de mal », a-t-elle expliqué.

La femme, qui souligne que certains autres visiteurs ont aussi un lien spécial avec Chita, se demande pourquoi elle est ciblée.

L’animal isolé

Le zoo d’Anvers confirme que Chita reconnaît certains visiteurs réguliers mais explique qu’il est dans l’intérêt de l’animal que les visiteurs limitent les interactions. Selon le zoo, le comportement de Chita peut s’expliquer par le fait qu’il était autrefois gardé comme animal de compagnie. Cependant, à cause de ce lien avec les visiteurs, l’animal est isolé des autres.

« Les autres chimpanzés l’ignorent, ils ne le considèrent pas comme faisant partie du groupe et l’excluent », explique Sarah Lafaut du zoo d’Anvers. « Chita est constamment occupé avec des visiteurs mais lorsqu’ils sont tous partis, il n’a plus rien à faire. Il est alors juste assis là », explique-t-elle à ATV.

Une séparation qui bouleverse Adie mais le zoo d’Anvers agit avant tout pour le bien de l’animal.