Le seuil des 75 hospitalisations par jour atteint «à la fin de cette semaine», prédit Yves Van Laethem

Le seuil des 75 hospitalisations par jour atteint «à la fin de cette semaine», prédit Yves Van Laethem
Belga / T. Roge

Il y a eu en moyenne 1.766 nouvelles contaminations chaque jour entre le 22 et le 28 mai, « une forte diminution » de 27 % par rapport à la période de référence précédente. « Et rien n’indique que cette tendance à la baisse ne va pas se poursuivre », a ajouté Yves Van Laethem. Ces chiffres sont toutefois à interpréter avec prudence puisque cette dernière semaine étudiée comporte un jour férié (le lundi de Pentecôte) lors duquel on teste généralement moins, alors que la précédente en était exempte. Ce biais statistique « améliore anormalement les chiffres mais, même si l’on supprime les lundis de manière à comparer des semaines dotées d’un nombre identique de jours ouvrables, on observe toujours une diminution de 13 % », a détaillé le virologue.

Cette baisse s’applique à toutes les tranches d’âge, bien qu’elle soit moins prononcée parmi les adolescents (-21 %, contre -45 % chez les plus de 80 ans, première cible de la vaccination). Les adolescents représentent actuellement environ 20 % du total des contaminations.

La carte de la Belgique s’est ainsi parée de vert (qui marque une baisse des infections). La baisse la moins importante est enregistrée dans le Brabant wallon (-11 %) et la plus prononcée dans le Limbourg (-36 %).

Les ailes covid des hôpitaux se vident peu à peu

Cette tendance à la baisse se marque aussi dans les hospitalisations. « Nous sommes à présent nettement en dessous de la centaine d’hospitalisations quotidiennes, avec en moyenne 84 nouvelles admissions par jour » pour cause de Covid-19, contre 115 il y a une semaine. Cela représente une diminution « rapide » de moitié tous les 15 jours, a illustré le spécialiste en Médecine interne du CHU Saint-Pierre. « À ce rythme, nous devrions compter moins de 75 hospitalisations en moyenne par jour à la fin de cette semaine », condition qui figure parmi les critères pour assouplir les mesures sanitaires. « La dernière fois que le nombre d’hospitalisations atteignait des chiffres comparables, c’était à la fin du mois de septembre. » La situation n’a donc plus été aussi favorable depuis plusieurs mois, a souligné l’infectiologue.

Le taux d’occupation des lits d’hôpitaux continue logiquement de baisser, lui aussi, avec 1.232 patients Covid encore soignés à l’hôpital, dont 438 aux soins intensifs (-20 % par rapport à la semaine précédente). « On devrait dès lors pouvoir atteindre le cap de 400 patients dans ces services au début de la semaine prochaine et même des 300 patients d’ici la mi-juin », a projeté Yves Van Laethem.

La vaccination produit ses effets

« Dernière bonne nouvelle, les décès continuent de diminuer », a poursuivi l’infectiologue. « Nous déplorons en moyenne 13 décès par jour actuellement, soit un tiers de moins que la semaine précédente. » « Bien que peu nombreux » en chiffres absolus, ces décès surviennent principalement dans la tranche d’âge des 65 à 74 ans.

« On observe un peu plus de décès parmi les 45-64 ans que parmi les plus de 85 ans, une tendance déjà évoquée mais qui se confirme », a également spécifié le porte-parole interfédéral. « Cela montre une fois de plus l’impact favorable de la vaccination tant sur les hospitalisations que sur les décès. »