Le débat sur la gratuité des tests PCR fait rage: «Si on rend tous les tests gratuits, ça augmentera la dette publique»

Le débat sur la gratuité des tests PCR fait rage: «Si on rend tous les tests gratuits, ça augmentera la dette publique»
Belga

Alors qu’il coûte actuellement 50 €, le test PCR sera-t-il payant pour partir en vacances cet été ? Pour la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), « On ne veut pas faire de distinction entre ceux qui ont eu l’opportunité de se faire vacciner et les autres ». Mais tout le monde n’est pas du même avis.

Ce mardi matin sur Bel RTL, le secrétaire d’Etat pour la Relance et les Investissements stratégiques, Thomas Dermine, est revenu sur l’éventuelle gratuité des tests PCR cet été, une mesure qui pourrait coûter quelque 500 millions d’euros. « La question peut se poser pour certaines catégories de personnes qui n’auront pas encore eu accès à la vaccination, comme les jeunes », a-t-il estimé tout en reconnaissant « qu’il faudra des limites afin d’éviter que certains profitent du système ».

Dans Matin Première (RTBF), la secrétaire d’Etat au Budget, Eva De Bleeker, s’est elle aussi exprimée sur le sujet. « On va en discuter au sein du gouvernement. Mais si on rend tous les tests gratuits, ça augmentera la dette publique. On va essayer de trouver un équilibre. Rien n’est encore décidé », y a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Un test PCR gratuit ? Des Belges ont trouvé la parade…