La Ville de Bruxelles crée en urgence 256 places supplémentaires dans ses écoles

La Ville de Bruxelles crée en urgence 256 places supplémentaires dans ses écoles
Photo d’illustration / Belga / N. Poes

Outre les 100 places créées aux premier et deuxième étages d’un immeuble de bureaux loués par la Ville au 116 de l’avenue des Croix de guerre avec le soutien financier de la Fédération Wallonie-Bruxelles, cent places supplémentaires ont été créées par la Ville à l’Institut Robert Catteau; trente deux à l’institut Dachsbeck; et vingt quatre à l’athénée Emile Bockstael.

Selon l’échevine de l’Instruction publique, Faouzia Hariche (PS), ces places ont été créées dans l’urgence par son département ainsi que par celui de l’échevine des propriétés communales Lydia Mutyebele lorsque l’on a constaté au printemps dernier que les 120 places disponibles pour les nouvelles demandes d’inscription ne suffiraient pas pour permette de rencontrer les 284 candidatures.

Les cent élèves des deux dernières années du secondaire de l’école des Pagodes accueillis dans la nouvelle annexe sont hébergés dan des classes trente, voire trente deux places, équipées d’un écran digital interactif pour unique tableau, et plus largement de locaux rénovés équipés des commodités d’usage.

Le contrat de location porte sur dix ans, ce qui permettra ultérieurement, selon le bourgmestre de la Ville Philippe Close, d’accueillir de façon temporaire des élèves lors des opérations de rénovation-extension d’infrastructures scolaires d’établissements dont la commune centrale de la capitale est le Pouvoir Organisateur.

Selon la ministre de l’Education Caroline Désir, alors que les cours reprenaient jeudi ou vendredi en Wallonie et à Bruxelles, 152 enfants figuraient vendredi encore sur liste d’attente pour obtenir une place dans une école de leur choix: 119 à Bruxelles et 33 en Wallonie. On constate une diminution sensible de ces données par rapport aux chiffres au même moment de la rentrée précédente.