La troisième dose administrée par les pharmaciens ? «C’est une possibilité»

La troisième dose administrée par les pharmaciens ? «C’est une possibilité»
Belga

Invitée de Thomas Gadisseux dans hier dans Matin Première, la ministre wallonne de la santé Christie Morreale a évoqué l’administration de la troisième dose du vaccin à la population.

Il y a aura assez de vaccins pour tout le monde

Tout d’abord, elle a précisé qu’elle ne savait pas encore quand cette nouvelle campagne de vaccination allait commencer. « Il faut en tout cas que tous les soignants et les personnes plus âgées aient pu être vaccinés. L’ensemble de la population suivra par après ». La ministre a expliqué que cette campagne de vaccination pourrait débuter dès le mois de décembre et qu’il y aurait suffisamment de vaccins pour administrer cette fameuse dose de rappel à tous les Belges qui le souhaitent.

Réouverture des centres de vaccination

Pour cela, de nombreux centres de vaccination vont rouvrir leurs portes. « On a une dizaine de centres qui vont rouvrir chez nous en Wallonie à partir du 29 novembre. Il y a aussi des centres de vaccination qui ouvrent six jours sur sept, jusqu’à 13 heures par jour pour pouvoir rapidement donner cette troisième vaccination, ce boost qui permet d’augmenter l’immunité de manière beaucoup plus importante encore », a détaillé Christie Morreale.

Les pharmaciens appelés à la rescousse ?

Enfin, la ministre a évoqué la possibilité de faire appel aux pharmaciens et aux pharmaciennes pour administrer cette dose de rappel. « C’est une possibilité légale. Je pense qu’il faut qu’on élargisse le spectre. On sait aussi que les médecins sont très mobilisés sur d’autres choses, sur d’autres pathologies mais on doit pouvoir élargir la vaccination en offrant plus de cartes. On a eu les infirmiers et les médecins qui l’on fait donc les pharmaciens sont une possibilité légale que Frank Vandenbroucke a ouverte », a expliqué Christie Morreale.

Plus de détails suivront dans les prochains jours.