La situation épidémiologique inquiète Steven Van Gucht: «La tendance n’est pas encore inversée»

La situation épidémiologique inquiète Steven Van Gucht: «La tendance n’est pas encore inversée»

Interrogé par HLN sur la reprise de l’épidémie de Covid-19 en Belgique, le virologue Steven Van Gucht demande de ne pas baisser sa garde malgré le fait que 74 % de la population soit totalement vaccinée. « 1 000 vaccinations supplémentaires par semaine, c’est une bonne chose, mais cela n’inversera pas la tendance », a déclaré le virologue. « Il y a de plus en plus de transferts entre hôpitaux car il y a plus de pression sur les soins. La tendance ne s’est pas encore inversée. »

Parmi les victimes, ce sont de nouveau les personnes âgées qui sont la cible principale. « Nous constatons des augmentations à tous les âges, mais il est frappant de constater qu’il existe un taux élevé chez les personnes de plus de 65 ans. C’est inquiétant car ces personnes courent un risque élevé de complications et d’hospitalisation car elles n’ont pas encore toutes reçu leur troisième injection. »

Pour Steven Van Gucht, une troisième dose pour les personnes âgées ne serait pas une solution immédiate, rapporte Sudinfo. « Même avec la troisième dose, il faut du temps pour que cela fasse effet. Et il est parfaitement possible que le nombre d’infections s’accélère à nouveau après les vacances d’automne et que nous restions sur un haut plateau avec une lourde charge pour les hôpitaux. »