La journaliste Marie Vancutsem se fait refouler avec son bébé au centre de vaccination du Heysel

La journaliste Marie Vancutsem se fait refouler avec son bébé au centre de vaccination du Heysel
Belga / B. Doppagne

« Refoulée hier du centre de vaccination au Heysel parce que j’étais avec mon bébé (allaité, donc toujours avec moi) âgé d’un mois. Paraît que c’est la règle, si jamais on fait un malaise après qui va s’occuper du bébé, etc. Ok j’entends. Et encore », tweete-t-elle mercredi. « Je parle de ma mésaventure à une amie. Et là surprise. Elle est allée se faire vacciner à Schaerbeek et derrière elle… Une maman avec son bébé de 3 mois en porte-bébé. Elle a pu entrer et avoir sa première dose. »

Selon la règle générale, les parents sont priés de ne pas venir avec leur enfant ou leur bébé. « Cela afin d’éviter d’augmenter inutilement le nombre de personnes présente au centre. De plus si un problème arrive au parent ou à l’enfant, il faut les prendre en charge », explique Fatima Boudjaoui, porte-parole de la Cocom.

« Les centres doivent être accessibles à tous »

Toutefois, les centres sont priés de faire preuve d’une certaine souplesse. « Les centres de vaccination doivent être accessibles à tous en ce compris les personnes à mobilité réduite et les personnes avec des enfants en bas âge », poursuit Fatima Boudjaoui. « Mais il est hors de question de laisser l’enfant sous la supervision d’un autre visiteur ou d’un membre de l’équipe. »

« Cette situation n’est heureusement pas généralisée du tout. Mais elle est néanmoins inacceptable. Il a été demandé officiellement aux gestionnaires du centre d’y remédier au plus vite », a réagi via Twitter le ministre de la Santé Alain Maron (Ecolo). La Cocom profitera également d’une réunion avec les centres pour aborder ce point et remettre les choses à plat.